Nos conseils pour mieux acheter en Vente Privée

Conseil 5 : détectez les séries spéciales ventes privées

De nombreuses marques filoutent avec les sites de Ventes Privées en surproduisant avec l'objectif de vente le surplus sur Vente Privée ou Brand Alley ou Shoowroomprivé. Bien qu'il soit difficile d'évaluer leur nombre, elles existent.

Pour donner des repères, dans le prêt-à-porter, les invendus représentent entre 5 et 13 % de la production en dépit des outils de suivi de gestion des stocks qui permettent de connaître l’état des lieux au jour le jour et, ainsi, d’ajuster la production en cours de saison.

Il faut savoir que pour avoir de bons prix, les marques commandent volontairement de gros volumes, en prenant le risque de ne pas tout vendre dans leur réseau de distribution. C’est parfois plus lucratif pour la marque de commander davantage, à un prix moins élevé, et d’en écouler une partie dans les réseaux de déstockage.

On considère que le ratio vente en boutiques traditionnelles/magasins de déstockage doit être de 1 pour 10. Evidement, le déstockage sur internet vient modifier ces chiffres. Néanmoins, si ce ratio n’est pas du tout respecté, cela signifie que la marque surproduit ou fait confectionner des collections spéciales, qui peuvent être de moindre qualité, pour remplir ses points de vente destinés au dé­stockage. Et c'est bien qu'est le problème.

Pour être concret, il est anormal que, lors d'une opération de dé­stockage, toutes les tailles et tous les coloris soient disponibles. ­L’existence de collections spéciales de moindre qualité a été suspectée dans plusieurs enquêtes. Des marques (Ralph Lauren, Calvin Klein) se sont même fait épingler dans des reportages ­télévisés en caméra cachée